?

Log in

No account? Create an account

Previous Entry | Next Entry

Solitude salutaire

Hier, j'ai chanté devant huit cents personnes à Ancône, un village drômois de six cents habitants. Le spectacle était offert gratuitement et j'ai aimé y trouver l'audience très mélangée de ceux qui venaient vers moi sans la gêne qu'occasionne le prix - même modéré - des billets lorsqu'on se déplace à plusieurs.

La scène était montée dans un grand parking, sous deux platanes. Pour en sortir, il n'y avait aucun moyen de disparaître derrière un rideau quelconque. Quant aux coulisses, c'était dix mètres à parcourir à la vue de tous, le long d'une murette. Avant que j'aie pu atteindre le passage qui me conduisait à la voiture, une bonne cinquantaine de personnes souriantes, avenantes, voulant presque toutes un baiser sur la joue et des signatures sur les affiches, m'avait rattrapé. 

Plus tard, autour de la buvette, tandis que je partageais une bière avec quelques membres du conseil municipal qui avaient fini de ranger les chaises, un jeune type m'a demandé : "Comment vous faites pour répondre aux questions, être disponible arprès un concert ? Moi, je crois que j'enverrais tout le monde balader..." J'ai répondu que je ne voyais pas forcément les choses comme ça puisqu'on est aussi responsable de ce qu'on suscite. Et puis, ce qu'on peut voir comme une gêne n'est pour moi que le passage salutaire entre la lumière où je me multiplie dans les yeux de chacun qui m'écoute, et le retour vers ce moi tranquille, solitaire et unique qui m'accompagnera jusqu'aux rêves de mon prochain sommeil.

Comments

( 2 commentaires — Envoyez un commentaire )
larmealoeil
14 mar 2010 18:04 (UTC)
dormir
En rentrant après le concert de Genève je n'ai pas trouvé le sommeil
je revivais la soirée éblouissante. les émotions en tempête ont cogné dans mon coeur dans ma tête. je n'ai pas l'age tendre de loin s'en faut, je me suis quand même laissé envahir comme une midinette.
j'ai vécu un moment identique aux Saintes Marie de la Mer dans le café du Commerce qui chaque soir s'enflammait avec la musique des gitans du coin. l'ambiance surchauffée que la musique suscite m'avait mise en transe. Rentrée à Genève bien des jours après, la nuit je me levais et je laissais sonner le téléphone au café du Commerce, essayant en vain de me mêler à cette vie rouge sang et ces rythmes endiablés.
Larmealoeil
esmeralda34
12 avr 2011 09:30 (UTC)
concert à Ancône
J'ai assisté à ce concert, et je faisais partie des 50 personnes qui se sont agglutinées autour de Nilda Fernandez, et j'ai été très heureuse de ne pas avoir été "remballée" (j'ai même entrainé mon mari, qui lui aussi est un inconditionnel de Nilda). Le concert était maginifique. Je conserverai l'image de Nilda, assis au bord de la scène avec sa guitare, partageant sa musique et ses chansons avec le public. J'ai été touchée par tant de gentillesse, de talent, de générosité et d'humilité. J'ai une photo avec Nilda que personne d'autre ne possède.Partir d'un concert sans aller vers l'artiste, c'est comme quitter la table sans remercier son hôte. Merci l'artiste !
( 2 commentaires — Envoyez un commentaire )

Profile

nildafernandez
nildafernandez

Latest Month

janvier 2012
S M T W T F S
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
Actionné par LiveJournal.com